Le Thermomix : pour ou contre ?

Hello !

J’ai commencé à écrire cet article il y a maintenant quelques semaines mais sans parvenir à le finir… Et puis un dimanche soir (le 25 mars) sur la chaîne M6 j’ai regardé l’émission CAPITAL. Le sujet : « la grande bataille » entre les robots qui savent tout faire « ou presque » ! Je l’ai bien évidement regardé avec une grande attention. Mais rien ne sert de tergiverser, je vais maintenant vous raconter mon expérience avec !

Afin que le Thermomix rejoigne mon plan de travail, j’ai dû mener un rude combat ! Ce fut un travail au corps, car mon mari n’était pas vraiment pour ! Je me souviens encore de l’expression déroutante qu’il a eu quand j’ai commencé à amener le sujet. Il pensait « non, ce n’est pas possible, elle n’est quand même pas en train de me parler du Thermomix, elle n’est pas sérieuse ?! ». Et bien si, je l’étais à son grand désespoir. Il pensait que c’était encore une de mes lubies du moment. Vous savez, l’objet que vous voulez absolument et qui, au final, se retrouve bien au chaud dans le placard…. Alors j’ai ramé et ramé, encore et encore.

C’est un investissement alors j’ai passé des heures à surfer sur le net en regardant des vidéos, en lisant des centaines de commentaires sur le Thermomix de VORWERK et sur le I-Companion de Moulinex.

Au départ, j’étais plutôt convaincue par le Companion, je crois que le premier facteur convainquant et de taille est le prix ! Et oui 900€ pour Moulinex contre 1269€.

J’adore cuisiner, mais aujourd’hui avec le train-train quotidien, c’est-à-dire le travail, les enfants, les lessives, le ménage et les courses, quand le soir arrive j’ai peu de motivation. Je n’ai pas le courage de me lancer dans des plats plus élaborés. Ceux qui impliquent d’utiliser toute notre batterie de cuisine ! Car après il faut tout nettoyer. Je voulais une aide, un robot qui me guide dans les recettes et avec lequel je peu (presque) tout faire.

Alors pourquoi choisir le Thermomix ?

Je pense que ça va vous plaire, franchement c’est tout bête ! Mon cher et tendre me dit un jour, « tu sais, j’ai lu de mauvais commentaires sur le Companion… » (en l’occurrence : cuve difficile à nettoyer) alors la je me suis effondrée, j’ai tout de suite pensé à une tactique de sa part pour me dire poliment « non chérie, nous n’allons pas investir dans ce type de robot ! ». Mais il a ajouté « quitte à acheter ce type d’appareil autant prendre le Thermomix ». Il avait capitulé !

Caractéristiques du Thermomix : the robot cuiseur

  • Dimensions : 32.6 x 34.1 x 32.6 cm
  • Poids : 7.95 kg
  • Puissance moteur : 500 watts.
  • Températures minimale et maximale que l’appareil peut atteindre sont de 37 et 120 degrés.
  • Écran couleur tactile
  • Fonction balance intégrée
  • Capacité de la cuve : 2.2 litres de préparation

Il sait : mélanger, mixer, cuire à la vapeur, cuire, peser, fouetter, remuer, moudre, émulsionner, pétrir, émincer…

Alors je ne vais pas vous faire une redite et décrivant les nombreuses fonctionnalités de ce robot mais après 4 mois d’utilisation je suis conquise et mon mari aussi !!!!!

Petite aparté : Comment être l’heureuse propriétaire de ce robot ?

Non, non, non, vous ne pouvez pas aller faire un saut chez Darty pour l’acquérir. Vous allez devoir contacter la marque pour rentrer en contact avec une « conseillère Thermomix ». Elle vous propose une démonstration à votre domicile. Pour ma part j’étais déjà convaincue, mais les techniques de vente sont assez …. particulières…  Les conseillères vont venir dans votre cuisine en vous ayant au préalable envoyé une liste de courses pour préparer des recettes. Nous avons fait des tagliatelles de légumes (carottes et courgettes) à la vapeur avec des aiguillettes de poulet à la sauce moutarde. Afin de ne pas jeter le cœur des légumes nous avons terminé par un velouté de légumes … une petite merveille !

Au début nous l’utilisions presque tous les jours ! Bah oui il faut bien le rentabiliser quand même. Nous avions du mal à gérer les quantités, du coup nous avions toujours des restes. Alors maintenant nous l’utilisons 3 à 4 fois par semaine et c’est le bon compromis.

L’avantage est que nous prévoyons nos repas à l’avance, faisons les courses en conséquence et gagnons en efficacité la semaine. Nous avons eu très peu de « ratés » depuis.

Voici un petit aperçu des recettes testées :

☆ A très bientôt ☆

☆ la TagaBoune ☆

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s